Carbone Modifié - Richard Morgan

11 June 2016

milady

“Ressusciter n’est pas toujours facile.”

Carbone modifié est un roman écrit par Richard Morgan et introduit à l’aide de ce premier tome la trilogie Takashi Kovacs. Takashi Kovacs, personnage principal de ce roman est un fouille merde, bagarreur issue des quartiers chauds de Harlan mais est également capable de finesse grâce à son passage dans le corps diplomatique qui en a fait un fin limier. Bref, c’est un personnage aussi violent qu’intelligent.

Takashi Kovacs est réveillé d’entre les morts et ré-enveloppé pour enquêter sur le présumé suicide du maths Laurens Bancroft. Les maths pour vieux comme Mathusalem sont des personnes qui en 400 ans ont enchaîné les enveloppes et se sont préservés de la mort en sauvegardant leur pile régulièrement. C’est d’ailleurs le maths lui-même qui a engagé Kovacs car il est persuadé que sa mort ne peut ni être un accident, ni un suicide. Il craint qu’on attente à nouveau à sa vie. Il reste à Kovacs à rechercher ce qui s’est réellement passé pendant les quelques heures de trous noirs du maths avant sa mort. Il sera amené à enquêter auprès de la police et du lieutenant Ortega. Elle était chargé de l’affaire et ne porte pas les Bancroft particulièrement dans son cœur. Kovacs évolura également autour des maths proche de Laurens comme sa très belle femme Miriam Bancroft afin d’étudier leurs alibis.

milady milady

Carbone modifié est un roman bien cyberpunk. On y retrouce tous les thèmes.

  • La baston est survitaminée avec des réflexes amplifiées à l’aide de neurachem.
  • Il y un cyber-espace où le temps s’écoule plus lentement.
  • Les hôtels sont gérés par des IA.
  • On retrouve un lutte de classe entre des rebelles traînant dans des rads minables, des bordels et des ghettos et des multimillionnaires aux villas de rêve et à l’espérance de vie quasi-éternelle.

“L’œil humain est un instrument merveilleux. Avec un petit effort, il peut même échouer à voir les pires injustices.”

L’univers est très sympa et la lecture s’enchaîne à toute vitesse avec un rythme parfaitement maîtrisé. Kovacs est un personnage attachant avec pas mal d’humour. Il est facile à suivre et à apprécier. Il souffre un peu du stéréotype du beau gosse qui s’en sort et finit toujours par choper la jolie pépette mais j’ai passé un très bon moment à ses côtés.

Carbone modifié pourrait vraiment être un grosse tuerie mais malheureusement l’enquête, sa résolution et son dénouement sont un peu faiblards. Pas si naze que ça, mais avec un tel enrobage, j’aurai aimé quelques choses de moins frontal, de moins facile.

Il reste de cette lecture beaucoup de plaisir avec une plume des plus agréables. Le suite est apparemment assez différente. Vivement ! En plus apparamment une adaptation est prévu sous forme de série par Netflix.

“Oumou Prescott s’est penchée vers moi.

– M. Bancroft a eu affaire à la police, ce matin, a-t-elle murmuré. Vous êtes moins subtil que nous l’espérions.

– Je suis juste en train de m’échauffer.” milady