Louisiana Breakdown - Lucius Shepard

10 July 2014

Jack Mustaine est paumé, paumé au beau milieu de cette ville de Graal en plein cœur de la Louisiane mais également paumé dans sa vie qu’il tente de fuir à travers cette traversé du pays. Lorsqu’il tombe en panne avec ses guitares et sa BMW, il reconnaît très vite les signes avant coureur des emmerdes qui arrivent à grand pas. Heureusement, les emmerdes, il connaît et les gère même pas trop mal. À l’autre bout de la ville, on va suivre le parcours de Vida. Icône de la ville en étant la reine du Solstice et semi-foutraque, Vida ne connaît que trop bien cette ville, ses habitants et ses coutumes au point de ne réussir à s’en échapper. Avec la rencontre de ces deux personnages, tout va éclater.

poche broche

Comme souvent avec Lucius Shepard, on est plus dans la sensation que dans la description. On comprend cependant très vite où on atterri. Ça suinte la misère et l’humidité du bayou, on nage dans un mélange de mysticisme et de folie avec une tension musico-sexuelle transpirante page après page. Pour autant, nul jugement ici avec le personnage de Mustaine qui subit et accepte, plus qu’il n’analyse. On ressort de ce format court qui est sans doute l’un de mes formats préférés totalement envoûté.

Il y a ici suffisamment de bars pour soûler à perpétuité une population deux fois plus nombreuses, et plus d’ivrognes qu’il n’en faut pour les faire prospérer.

Louisiana Breakdown ne fera pas parti des livres que je recommanderai facilement, car trop étrange, trop borderline avec la limite de dérangeant et du mal-être. On n’ose pas vraiment avouer qu’on la lu et qu’on l’a apprécié de peur d’un ensorcellement vodoo bien trop puissant plane au dessus de notre tête. Mais, ça reste un très bon livre, une belle plume, une belle histoire qui frôle le surnaturelle, bref, un bel envoûtement et surtout un bon moment.

Lu dans le cadre de la lecture du mois du cercle d’Atuan.